Les séries cachées dont personne ne parle #7

Mes Chères Cheapies,

Une nouvelle série pour commencer l’année 2012 avec de nombreux acteurs célèbres et une histoire pourtant bien ficelée.

Malheureusement, il n’existe que deux saisons puisque la production a décidé d’arrêter les « frais » par manque d’audience…

La première date de 2007 et s’en est donc suivie la seconde en 2008 pour un total de 23 épisodes.

Cheapygirl_Dirty-Sexy-MoneyDirty Sexy Money

Un rapide descriptif :

Les « Darling » sont une des familles les plus puissantes de New York. Dans la droite lignée des « Kennedy », ils ont l’argent, le pouvoir, des ambitions et une fâcheuse tendance à se retrouver dans des situations impossibles, à fricoter avec des gens peu recommandables…

S’ils n’avaient pas Nick George, leur avocat, pour les tirer d’affaire, pour éviter la Une des magazines trash ou, pire, la prison, leur declin aurait commencé depuis bien longtemps.

Pourtant Nick a longtemps refusé sa destinée : servir les « Darling ». Avant lui, son père s’était livré corps et âme à cette famille destructrice en devenant leur conseiller.

Nick ne sait pas si servir les « Darling » est une chance ou une sentence…

Quelques acteurs :

Peter Krause : Nick George (connu dans la série « Parenthood »)

Donald Sutherland : Patrick « Tripp » Darling III (père de Kiefer Sutherland, acteur dans « 24 Heures »)

William Baldwin : Sénateur Patrick Darling (vu dans la série « Parenthood » également, mais on ne présente plus la famille Baldwin !)

Blair Underwood : Simon Elder (joue aussi dans la série « The Event » sur Canal+)

Lucy Liu : Nola Lyons (Kung Fu Panda, Kill Bill, Charlie’s Angels, …, mais je l’ai connue à l’époque de la série « Ally Mc Beal » !)

Le synopsis :

Avocat new yorkais idéaliste, Nick George mène une vie tranquille auprès de sa femme et de sa fille jusqu’au jour où son père meurt en avion.

La richissime famille Darling, qui l’employait depuis des décennies, trouve naturel que son fils lui succède pour gérer leurs intérêts divers et surtout très prosaïques.

De Tripp, le patriarche, redoutable en affaires mais incapable de maîtriser sa famille, à Lætitia, sa femme, qui a entretenu une liaison secrète avec le père de Nick pendant des années, en passant par Patrick, l’aîné, amoureux d’une transsexuelle et candidat au poste de sénateur de New York, Karen, la pro du divorce qui planifie son quatrième mariage, Brian, l’homme d’église qui refuse de reconnaître son fils illégitime, et enfin Jeremy et Juliet, les jumeaux oisifs et fêtards, le travail ne manque pas à s’occuper des affaires, problèmes, incartades et états d’âmes des uns et des autres.

D’abord réticent, Nick saura trouver son propre intérêt à cet emploi tout-terrain.

Outre le don annuel de 10 millions de dollars qui lui permet de faire le bien autour de lui dans les associations dont il s’occupe (ajoutés à son salaire personnel), il doit aussi mener l’enquête sur les aspects mystérieux de la disparition de son père…

Dirty Sexy Money : l’art de manier l’argent sale !

Bisous, bisous

Rendez-vous sur Hellocoton !


2 commentaires sur “Les séries cachées dont personne ne parle #7”

  1. Vanessa dit :

    J’avais adoré cette série, j’ai été très déçue de son arrêt un peu brutal… Elle aurait au moins mérité une fin plus soignée!

  2. Cheapy Girl dit :

    Entièrement d’accord avec toi !

    L’histoire nous tenait en haleine tout au long des épisodes, alors qu’ils nous ont mis une fin d’un coup d’un seul sans prévenir… 🙁

C'est vous qui le dites !

 

Mots-clefs : , , , , , ,